• Fantaisie chez les oiseaux

     

     

     

     

     

     

     

     

    Au fil des balades, on peut parfois surprendre de drôles de choses chez nos amis les oiseaux, et être surpris à notre tour. On peut apercevoir par exemple des flamants roses du Sud... tout gris, une mésange bleue du Sud-Ouest... tellement mouillée et ébouriffée qu'on aurait du mal à la reconnaître, et puis un héron cendré du Nord qui semble déployer sa cape pour dompter on ne sait quel taureau échappé de son arène...

     

     

     


  • Commentaires

    1
    Muriel Ca
    Dimanche 12 Juillet 2015 à 19:55

    Ah oui on en veut d'autres!

    Je me rappelle très bien le jour où fut prise la photo des flamants gris! Je croyais que c'était une nouvelle espèce! Et la mésange tout mouillée me rappelle des chats tout penauds qui, voulant attraper une grenouille ou un poisson, se sont retrouvés tout chiffonnés de froid, de honte... va pour l'aventure!

    Je ne connaissais pas les hérons toréadors, maintenant quand je verrai un grand échassier ouvrir ainsi sa cape, je penserai qu'ils sont la réincarnation des dieux de l'arène, peut-être déchus, peut-être vaincus par le taureau; ou au contraire qu'ils sont bien oiseaux mais que dans leurs rêves ils cherchent à dompter sans doute un invisible intrus...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :